Notre fondation a été fondée en 1996 et est une fondation ecclésiastique de droit civil. Elle s’est donnée comme buts la conservation, la prise en charge et l’ouverture au public de la réplique du Saint-Sépulcre, de l’église Saint-Nicolas, la plus ancienne église de Görlitz encore conservée, ainsi que du cimetière Saint-Nicolas. L’église Saint-Nicolas, désaffectée après 1925, est aujourd’hui un lieu de commémoration pour les soldats tombés lors première guerre mondiale et d’expositions.

Le site du Saint-Sépulcre


Tout au long du moyen-âge les chrétiens éprouvaient le désir d’être au plus près de l’endroit où Jésus Christ s’est fait crucifier et est ressuscité. Celui qui en avait les moyens se rendait en terre sainte, à Jérusalem. Et, partout où cela était possible, les répliques du Saint-Sépulcre ont créé un lien d’histoire centrale de la foi chrétienne. Le site du Saint-Sépulcre de Görlitz est un témoignage impressionnant de la piété vers la fin du moyen-âge. Il se situe dans un jardin à ciel ouvert et fait partie d’un ensemble datant du moyen-âge aménagé pour les pèlerins et la prière. Tout l’ensemble, composé de la double chapelle de la sainte croix, du temple/sanctuaire de l’onction et de la chapelle du tombeau, est une réplique des principaux éléments de l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, lieu de souffrance, de mort et de résurrection pour Jésus Christ. La conception du site est due à Georg Emmerich, futur maire de Görlitz, qui en 1465 après son retour d’un pèlerinage en terre sainte posa la première pierre à l’édifice par le don d’une première chapelle Sainte-Croix. La construction des chapelles a eu lieu dans les années 1481 à 1504.

Le chemin de croix

Le chemin de croix partant de l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, la plus grande église-halle gothique à cinq nefs de Saxe (1423-1497), s’achève sur ce site unique. Il commence par le portail ouest de l’église symbolisant le prétoire de Ponce Pilate. Il passe par la via Dolorosa (Chemin de la Souffrance) de Görlitz, près la boulangerie Jésus, à travers du faubourg Saint-Nicolas jusqu’au Saint-Sépulcre. Comme à Jérusalem le chemin mesure 1000 pas. Avec cet ensemble, composé de l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, le chemin de croix et le Saint-Sépulcre, la ville de Görlitz possède un témoignage de la piété vers la fin du moyen-âge et une architecture du paysage de rang européen. Visites guidées, interventions, chemin de croix du vendredi saint et fête de pâques pour la résurrection servent de médiation au contexte biblique et invite à la prière et à la méditation.


Visite du Saint-Sépulcre:
Mars-septembre : tous les jours de 9h à 17h
Octobre-mars : tous les jours de 9h à 16h

Entrée: 3€/personne

Visites guidées public au Saint-Sépulcre (environ 45min)
Tous les jours de 10h à 15h
Prix: 5,-€/personne

Vidéo: „Entlang der Via Dolorosa zum Heiligen Grab“

Demande

Aperçu des horaires d’ouvertures

Église Saint-Nicolas


Aux alentours de 1100 il existait déjà un premier édifice à l’emplacement de l’église actuelle, peu de choses sont connues à son propos. Les travaux de la nouvelle église-halle de style gothique flamboyant sont entrepris en 1452, ils sont interrompus de nombreuses années au profit de la construction de l’église Saints-Pierre-et-Paul. C‘est finalement le célèbre maître d’œuvre Wendel Roßkopf qui prend la direction des travaux et les achèvent. L’église sera inaugurée en 1520. C’est la dernière construction de style gothique flamboyant de l’architecte avant qu’il ne s’oriente définitivement vers le style renaissance avec la maison Schönhof.

En 1642 l’église est détruite lors de la guerre de 30 ans. Elle est reconstruite en 1649 mais de nouveau détruite par un incendie en 1717 qui ravagea toute la ville. Pendant les cinq années de travaux qui suivirent la voûte a été remplacée par un toit plat dont la fresque au plafond représente une voute en perspective architecturale. Ce toit sera enlevé lors d’un nouveau réaménagement. L’intérieur a été rénové entre 1925 et 1926 par Martin Elsässer en tant que lieu de commémoration pour les soldats tombés lors première guerre mondiale dans un style expressionniste. Une partie de cet arrangement a été victime d’une rénovation nécessaire. .

Celui qui vient à l’église Saint-Nicolas et à son cimetière découvre un lieu de méditation, de repos, de paix. L’église Saint-Nicolas n’est plus une église paroissiale depuis le début du 16ème siècle. C’est alors l’imposante église Saint-Pierre-et-Saint-Paul qui a pris en charge la vie spirituelle de la paroisse. L’église Saint-Nicolas était donc surtout une église réservée aux enterrements. Le cimetière situé autour est considéré comme un des plus beaux d’Allemagne.


Visite de l’église Saint-Nicolas:

Aperçu des horaires d’ouvertures

Entrée: 2€/personne

Une inauguration de l'exposition sur la vie et l'œuvre de Hans Wissel aura lieu le 14 avril 2018. Vous pouvez visiter l'exposition dans l’église Saint-Nicolas jusqu'au 11 novembre 2018.

Visites guidées public à l’église Saint-Nicolas (environ 45min):
Sur demande
Prix: 4,-€/personne

Redécouvertes- les sculptures en étain de Hans Wissel


Le 11 novembre 2018 marque le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale. La fondation évangélique de Görlitz pour la culture en a profité pour proposer une série de manifestations intitulées "Se souvenir pour le futur". L'accent est mis sur l'église Saint-Nicolas, redessinée dans le style expressionniste en 1925/26, sur les murs desquels les noms des quelques 2 300 morts des paroisses protestantes de Görlitz ont été enregistrés.

Le design global comprend également deux remarquables sculptures en métal créées par le sculpteur Hans Wissel. Les deux figurines presque grandeur nature sont conservées à leur emplacement d'origine à une hauteur d'environ 3 mètres sur des consoles semi-circulaires en porte-à-faux sur le mur de la galerie et flanquent l'entrée principale. Ils rayonnent de tristesse et d'humilité. Leurs têtes sont baissées. La figure féminine apparaît dans le geste de prière. La femme prie en tant que survivante : épouse, mère ou fille, qui doit maintenant vivre seule sans mari, fils ou père. La figure masculine a sa main gauche sur le cœur, à droite elle tient une épée abaissée avec la pointe cassée. Ses yeux sont fermés. Dans les deux figures, le désir de paix, de réconciliation et de pardon se fait sentir.

Le créateur des effigies est Hans Wissel (né en 1897 à Magdebourg et mort en 1948 à Grainau). Il a été formé comme orfèvre, graveur et ciseleur et, de 1925 à 1933, il a été professeur de sculpture et de métal figuratif à l’académie des beaux-arts et des arts appliqués de Cologne. Le contact avec son fils, le professeur Christian Wissel, et l'idée d'une exposition est venue par hasard. Avec le soutien de la famille Wissel, fondation évangélique de Görlitz pour la culture conçoit aujourd'hui la première exposition de ce type en Allemagnedepuis plus de 70 ans. Il sera exposé dans l’église Saint-Nicolas du 14 avril au 11 novembre 2018 sous le titre "Redécouvertes – les sculptures en étain de Hans Wissel". En parallèle, une exposition nommée «Unerhört! Expressionismus in Görlitz» sera présentée au musée d’histoire culturelle à la Kaisertrutz de Görlitz du 2 juin au 4 novembre 2018

Nous vous invitons cordialement à l'exposition et aux événements qui l'accompagnent sous le thème de cette année "Se souvenir pour le futur". Le 14 avril, nous attendons avec impatience l’inauguration de l’exposition à 14h30. Elle pourra être visitée jusqu'au 11 novembre 2018, jour où la Première Guerre mondiale a pris fin il y a 100 ans. Le finissage sera encadré par des conférences et une prière à la fin de la guerre par l'évêque Dröge.

Plus d’informations


Visite de l’église Saint-Nicolas:

Aperçu des horaires d’ouvertures

Entrée: 2€/personne

Visites guidées public à l’église Saint-Nicolas (environ 45min):
Sur demande
Prix: 4,-€/personne

Cimetière Saint-Nicolas


Déjà bien aménagé au 12ème siècle et mentionné pour la première fois en 1305 le cimetière Saint-Nicolas resta jusqu’au 19ème siècle le plus grand et le plus important de Görlitz. Avec l’ouverture du cimetière municipale en 1847 les enterrements au cimetière Saint-Nicolas n’ont lieu qu’exceptionnellement. Vu que le cimetière a conservé la plupart de ses tombes et ses bâtisses même après sa fermeture il est un témoin vivant et extrêmement rare d’une façon de faire des sépultures en milieu urbain entre 1600 et 1850.

Plus de 800 pierres tombales et épitaphes reflètent le changement de style, passant du maniérisme et du baroque au classicisme, au romantisme et à l'historicisme. Ils témoignent de l'évolution de la religiosité et de la croyance en l’au-delà de la classe bourgeoise fortunée de Görlitz, mais aussi de leur volonté d’exprimer et de représenter ce qui vient après la mort. Les pierres tombales baroques et les pierres commémoratives en particulier incitent le spectateur à réfléchir à l'éphémère de la vie et à l'éphémère de toutes les choses terrestres par le biais d'allégories et d'emblèmes, souvent aussi par le biais de leurs inscriptions. Ils reflètent donc l'expérience de nombreux contemporains de l'époque.

Le cimetière de Saint-Nicolas est un cimetière des plus remarquables, notamment en raison du grand nombre de caveaux qu'il abrite. Ils ont été construits entre le début du XVIIe et le milieu du XVIIIe siècle. En plus des magnifiques pierres tombales, les peintures décoratives de l'époque de sa construction sont encore conservées dans certains caveaux.

Réservation de visites guidées des caveaux:

Sur demande
Prix: 4€/Personne

Réservation de visites guidées du cimetière Saint-Nicolas:

Sur demande
Prix: 4€/Personne

Demande

Aperçu des horaires d’ouvertures

La tombe de Jakob Böhme au cimetière Saint-Nicolas


Jakob Böhme (1575 – 1624), le cordonnier de Görlitz, mais surtout le théosophe et le mystique, est l'un des citoyens les plus célèbres de notre ville.

Jakob Böhme est né en 1575 à Alt-Seidenberg (aujourd'hui Stary Zawidów, PL) en tant que quatrième des cinq enfants d'un fermier relativement riche.

Après avoir appris le métier de cordonnier, de randonneur et de compagnon, Böhme devient en 1599 maître et citoyen de Görlitz. Il épouse Katharina Kuntzschmann, une fille de 19 ans d'un maître boucher de Görlitz, achète une maison devant la Neiße Gate (aujourd'hui rue Daszynskiego à Zgorzelec) et loue une étagère à chaussures sur le « Untermarkt ». Dans les années suivantes, quatre fils naissent du couple.

En 1610, après que Böhme a vendu sa première maison en 1608, il achète sa deuxième maison directement sur le pont et à l'extrémité de la ville plus propice à commerce. La maison sera probablement détruite pendant la guerre de 30 ans. La dernière maison de la propriété a été démolie en 1905 lors de la construction du nouveau pont de la vieille ville.

Jusqu'ici, Böhme menait une vie discrète. Mais En 1612, il écrit l'"Aurora", son œuvre la plus célèbre. Il abandonne progressivement son métier et finit par vendre son rack à chaussures. Ses écrits se répandent rapidement par l'intermédiaire de mécènes. À l'instigation du pasteur en chef de Görlitz, Gregor Richter, une enquête est ouverte contre Böhme. Le conseil municipal de Bartholomew Scultetus se contente d'avertir Böhme, de lui interdire d’écrire et de lui confisquer le "Aurore" original. Dans les années qui suivirent, Böhme ne publia pas d'écrits, mais développa ses pensées théosophiques en étudiant les livres de Paracelse et d'alchimie et dans ses relations avec des gens aux vues similaires. Il rencontre des médecins, des humanistes et des nobles intéressés. Pour nourrir la famille, Böhme et sa femme dirigent un commerce de textile, ce qui implique de nombreux voyages.

En 1618 Böhme recommence à écrire à la demande de ses amis. Le déclenchement de la guerre de Trente Ans a de toute façon paralysé le commerce à longue distance et restreint les activités commerciales de Böhme. Sous le coup de guerre, Böhme veut maintenant être exclusivement philosophe. Il voit périr les anciennes conditions ecclésiales et se fixe comme objectif de faire revivre le christianisme à travers une nouvelle grande Réforme. Il essaie de créer une communauté de gens aux vues similaires, écrit livre après livre et devient de plus en plus dépendant économiquement de ses clients.p>

En 1624, après la publication d'un ouvrage par Böhme, le différend avec Gregor Richter surgit à nouveau. Böhme meurt à Görlitz le 16 novembre de la même année. Il est enterré au cimetière de Saint-Nicolas. Le diacre doit faire son éloge funèbre à la demande du conseil. La croix est profanée après seulement quelques jours. Katharina ne survit à son mari qu'un an.

Horaires d’ouvertures


Saint-Sépulcre

De mars à septembre:
Tous les jours de 9 à 17 heures

D‘octobre à février:
Tous les jours de 9 à 16 heures
Fermé le 24 décembre

Dernière entrée possible:
15 minutes avant la fermeture

Église Saint-Nicolas

mars:
Du jeudi au dimanche de 12 à 16 heures

D‘avril à octobre:
Tous les jours de 10 à 17 heures
Ouverture exceptionnelle jusqu’à la fin
de l’exposition le 11 novembre 2018
Du jeudi au dimanche de 12 à 16 heures

En novembre et
de décembre à février:

Fermée, exceptions sur rendez-vous

Dernière entrée possible:
15 minutes avant la fermeture

Cimetière Saint-Nicolas

D‘avril à octobre:
De 6h30 à 21 heures

De novembre à mars
De 6:30 à 18 heures

Toussaint, Commémoration des morts
et "Totensonntag"

De 6h30 à 20 heures

Prix


Saint-Sépulcre

Entrée:
3 € par personne

Entrée et visite guidée:
5 € par personne

Cartes combinatoires

Carte combinatoire
Eintritt Heiliges Grab
und Eintritt Nikolaikirche:

4,50 € par personne

Carte combinatoire
Entrée avec visite guidée du Saint-Sépulcre
et entrée Église Saint-Nicolas:

6 € par personne

Pour les enfants d’une grandeur de moins de 1,26 (hauteur de l‘entrée du tombeau) l’entrée est gratuite.


Visites guidées


Saint-Sépulcre

Tous les jours à 10h et à 15h

Les visites guidées sont
Egalement possibles à l'extérieur
heures d'ouverture sur rendez-vous!

Adresses


Mentions légales


Veuillez nous envoyer vos demandes de renseignements par courriel ou par fax ou bien communiquer avec nous par téléphone

Heures d'ouverture du bureau : du lundi au vendredi de 9h00 à 11h00 et sur rendez-vous.

Evangelische Kulturstiftung Görlitz
Heilige-Grab-Str. 79/80
02828 Görlitz
Téléphone:  03581 - 31 58 64 
Fax: 03581 - 31 58 65
Courrier électronique: buero@EvKulturstiftungGR.de
Web: www.EvKulturstiftungGR.de


La fondation évangélique de Görlitz pour la culture est une fondation de droit privé. Il est représenté par le Directoire, qui est à son tour représenté par le Président Margrit Kempgen. Responsable du contenu selon l'Art. 13 DSVGO :

Evangelische Kulturstiftung Görlitz

Janet Conrad
Heilige-Grab-Str. 79/80
02828 Görlitz


Auteur des photos : fondation évangélique de Görlitz pour la culture.

Politique de confidentialité:

Nous traitons les données des utilisateurs de nos offres conformément à l'art. 6, al. 1 DSVGO a),b), ans la mesure où nous convenons de prestations contractuelles avec eux. Les données traitées sont déterminées par la relation contractuelle sous-jacente. Cela inclut les données personnelles - telles que le nom, l'adresse ; Les données de contact - telles que le numéro de téléphone, le numéro de fax, l'adresse e-mail ; les données contractuelles - telles que les services utilisés, le contenu et les informations fournies, les noms et les personnes de contact ainsi que les données de paiement.
Nous effacerons les données qui ne sont plus nécessaires à la réalisation de nos objectifs statutaires. Les données commerciales sont conservées jusqu'à la conclusion de la transaction commerciale, y compris en ce qui concerne les obligations de garantie et de responsabilité.
Pour le reste, les obligations légales de stockage s'appliquent.
Notre système web est configuré de telle sorte qu'aucune donnée personnelle n'est stockée. En particulier, aucune adresse IP ou référent n'est enregistré.
Nous n'utilisons pas de cookies ou d'autres méthodes de suivi pour évaluer l'utilisation de cette offre.

Déclination de responsabilité :
Responsabilité du contenu

Le contenu de nos pages a été préparé avec le plus grand soin. Nous déclinons toutefois toute responsabilité quant à l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des contenus. En tant que prestataire de services, nous sommes responsables du contenu de ces pages conformément au § 7 alinéa 1 de la loi allemande sur les télémédias (TMG). Selon les §§ 8 à 10 TMG, nous ne sommes pas obligés, en tant que prestataires de services, de surveiller les informations transmises ou stockées par des tiers ou d'enquêter sur des circonstances qui indiquent une activité illégale. Les obligations de supprimer ou de bloquer l'utilisation des informations conformément aux lois générales n'en sont pas affectées. Toutefois, la responsabilité à cet égard n'est possible qu'à partir du moment où l'on a connaissance d'une violation concrète de la loi. Dès que nous avons connaissance de telles violations de la loi, nous supprimerons immédiatement ces contenus.
Responsabilité pour les liens
Notre site Web contient des liens vers des sites Web externes de tiers sur le contenu desquels nous n'avons aucune influence. Par conséquent, nous ne pouvons assumer aucune responsabilité pour ces contenus externes. Le fournisseur ou l'exploitant respectif des pages est toujours responsable du contenu des pages liées. Les pages liées ont été vérifiées au moment de l'établissement du lien afin de détecter d'éventuelles violations de la loi. Les contenus illégaux n'étaient pas reconnaissables au moment de la création des liens. Toutefois, un contrôle permanent du contenu des pages liées est déraisonnable sans preuve concrète d'une violation de la loi. Si nous prenons connaissance d'une infraction, nous supprimerons immédiatement ces liens.<
Copyright
Les contenus et œuvres créés par les exploitants de ces pages sont soumis au droit d'auteur allemand. La reproduction, l'édition, la distribution et tout type d'utilisation en dehors des limites de la loi sur le droit d'auteur nécessitent le consentement écrit de l'auteur ou du créateur respectif. Les téléchargements et copies de ce site ne sont autorisés que pour un usage privé et non commercial. Dans la mesure où le contenu de ce site n'a pas été créé par l'opérateur, les droits d'auteur de tiers sont respectés. En particulier, les contenus de tiers sont marqués comme tels. Si vous avez néanmoins connaissance d'une violation du droit d'auteur, veuillez nous en informer. Dès que nous avons connaissance de telles infractions, nous supprimerons immédiatement ces contenus.
Confidentialité des données
L'utilisation de notre site Web est généralement possible sans fournir de données personnelles. Dans la mesure où des données personnelles (par exemple le nom, l'adresse ou l'adresse e-mail) sont collectées sur notre site, cela se fait, dans la mesure du possible, toujours sur une base volontaire. Ces données ne seront pas transmises à des tiers sans votre consentement.
Nous attirons votre attention sur le fait que la transmission de données sur Internet (par ex. la communication par e-mail) peut présenter des failles de sécurité. Une protection complète des données contre l'accès par des tiers n'est pas possible. L'utilisation des données de contact publiées dans le cadre de l'obligation d'impression par des tiers pour l'envoi de matériel publicitaire et d'information non sollicité est expressément interdite. Les exploitants de ces pages se réservent expressément le droit d'intenter une action en justice en cas d'envoi d'informations publicitaires non sollicitées, par exemple sous la forme de spams.
Source de l'avis de non-responsabilité: Impressum Generator der Kanzlei Hasselbach